Principe d’étiquetage des produits chimiques : instructions et précautions

Principe d’étiquetage des produits chimiques : instructions et précautions

Blog 0 Comments

Toute substance chimique peut être potentiellement dangereuse pour la santé. C’est pourquoi, elle doit être conservée dans un contenant adapté, comportant une fiche de données de sécurité. L’étiquette des produits chimiques fournit des informations utiles sur les substances toxiques contenues dans le produit. Ainsi, toute personne pourra s’en servir en toute sécurité. Comment lire alors une étiquette de produit chimique ?

 

Étiquette produit chimique : que comporte-t-elle ?

Les étiquettes constituent la principale source d’informations et de conseils sur les dangers et les précautions à prendre pour les prévenir. Toute étiquette de substances chimiques comporte en effet :

  • Des pictogrammes avec des phrases de risque,
  • Des mentions de danger,
  • Des conseils de prudence et de conduite à tenir en cas d’accident.

Lors de l’achat de produits chimiques, il est important de bien lire ces informations pour mieux prendre en main le produit. En ce qui concerne les phrases de risque, elles étaient présentes dans l’ancien étiquetage. On peut citer :

Les produits cancérogènes

On distingue :

  • R45 : indique d’un produit qu’il est cancérogène,
  • R49 : indique d’un produit qu’il provoque le cancer par inhalation,
  • R40 : indique d’un produit qu’il a un effet cancérogène suspecté.

 

Les mutagènes

On distingue :

  • R46 : le produit peut causer une mutation génétique héréditaire,
  • R68 : le produit peut avoir des effets irréversibles.

 

Les produits très toxiques

On trouve :

  • R23/R26 : le produit est peu ou très toxique par inhalation (il s’attaque aux voies respiratoires). On peut citer par exemple le chlorure de méthylène,
  • R24/R27 : le produit est peu ou très toxique par voie cutanée (en contact avec la peau),
  • R25/R28 : le produit est peu ou très toxique par ingestion.

 

Les produits dangereux pour la reproduction

On peut citer :

  • R60 : le produit peut causer l’infertilité,
  • R61 : le produit chimique présente des risques durant la grossesse et peut avoir des effets sur l’enfant,
  • R62 : le produit peut causer l’altération de la fertilité,
  • R63 : le produit présente un risque possible pendant la grossesse.

 

Le système NFPA : un type d’étiquette très courant

Le système de la National Fire Protection Association ou NFPA est couramment utilisé sur les matières dangereuses et toxiques. Il comporte de nombreuses informations pour ceux qui savent les interpréter. En effet, les étiquettes NFPA sont codées par couleur. Chacune correspond à un type de danger spécifique. Outre le codage par couleur, le NFPA utilise aussi un système de numérotation. Les chiffres indiquent le degré du danger :

  • Le bleu indique un danger pour la santé,
  • Le rouge démontre un risque d’incendie,
  • Le blanc indique un risque spécifique,
  • Le jaune montre un risque de réactivité.

 

Pourquoi les étiquettes des produits sont importantes ?

Les différentes substances et mélanges chimiques ont un degré de toxicité différent, mais d’une façon générale, elles présentent toutes un risque pour la santé et pour l’environnement. C’est pourquoi, l’utilisation des substances dangereuses est hautement réglementée. D’ailleurs, seuls les professionnels peuvent manipuler les produits chimiques dangereux sous leur forme primaire pour un usage industriel.

En effet, ils connaissent les risques chimiques liés à la manipulation de ces substances ainsi que les précautions d’emploi. Seuls des produits mélangés à d’autres substances et qui peuvent être utilisés au quotidien sont vendus à des particuliers. Quoi qu’il en soit, avant l’usage de produits chimiques, il convient de bien se renseigner sur les dangers qu’ils présentent et sur les précautions d’emploi. Cela garantit une utilisation sécurisée et adaptée aux besoins.

 

Fiche de données de sécurité du chlorure de méthylène

Aussi appelé dichlorométhane, le chlorure de méthylène est un dérivé deux fois chloré du méthane. Il est principalement utilisé pour décaper les peintures sur le métal ou le bois. Le chlorure de méthylène est un solvant très volatil et ininflammable qui se caractérise par une odeur éthérée et douçâtre.

Cette substance peut provoquer une corrosion ou une irritation cutanée. Elle cause aussi une irritation des yeux et une lésion oculaire grave. Cancérogène, sa toxicité est spécifique pour certains organes cibles. En effet, il peut avoir des effets narcotiques et provoquer une somnolence. 

Voici les principales mentions de danger :

  • H315 : pour la réaction cutanée,
  • H319 : pour l’irritation oculaire,
  • H336 : pour les vertiges et la somnolence,
  • H351 : cancérogène.

Pour s’en servir, il faut éviter de respirer les aérosols, les vapeurs et les brouillards et il faut porter des équipements de protection pour les yeux et les mains.